Papa et maman célèbrent la naissance du bébé malade en phase terminale chaque jour. J’ai fondu en larmes lorsque j’ai vu ce qu’ils ont fait le 99ème jour.


Émotion : des parents fêtent la naissance leur bébé malade chaque jour

Video page 4

Matt et Ginny Mooney, originaires de l'Arkansas, attendent avec impatience l'arrivée de leur premier enfant. Mais au bout de six mois de grossesse, les médecins leur font une annonce déchirante : leur bébé est condamné. Leur bébé est atteint du , aussi appelé la trisomie 18. Cette maladie congénitale entraîne une mort précoce du nourrisson au sein même de l'utérus ou quelques jours après la naissance. Matt et Ginny sont anéantis, mais ils refusent pourtant de lâcher prise.




Deux mois plus tard, Eliot Hartman Mooney voit le jour. Il a une malformation des poumons et un trou dans le coeur, mais il est quand même en vie. Les parents du petit garçon sont tellement excités par sa venue au monde qu'ils décident de célébrer sa naissance chaque jour à 16h59 (heure de sa naissance).


bébé Émotion malade terminale naissance parents larmes